Description du projet

Animaux > Fouine

Fouine

Fouine

Martre des pins

Martre des pins

La fouine, visite volontiers les fermes, mais aussi les villas ou les résidences secondaires. Elle s’installe alors dans les granges ou les greniers, faisant son nid dans le foin, la paille ou au besoin dans l’isolation (laine de verre ou minérale). Elle met bas, vers fin avril, une portée de 2 à 5 petits. Habituellement, on ne la voit pas facilement. Elle se risque dehors seulement de nuit, parfois après avoir mené grand tapage durant des heures dans «son» grenier.

Cette situation devient rapidement insupportable pour les personnes qui souhaitent se reposer. La fouine revient généralement au logis vers 5 ou 6 heures du matin et dormira toute la journée. On craint surtout le bruit et les salissures dues aux excréments et aux restes de ses repas.

Habitant sous des combles, elle est susceptible de provoquer d’importants dégâts dans les matériaux isolants. Lorsque ses excréments sont déposés régulièrement au même endroit, les salissures peuvent parfois transpercer le plafond.

Dégâts causés par des fouines

Dégâts causés par des fouines

La fouine grimpe très bien et peut atteindre le toit par le crépi des parois, les descentes de chéneaux et les branches surplombantes.

Fouines grimpant aux crépis, volets et cheneaux

Fouine grimpant aux volets

Pour savoir par où elle entre, il suffit parfois de suivre ses traces. Les empreintes de ses pattes souillées sur un mur ou les griffures sur l’écorce des arbres indiquent la route qu’elle suit. Le b.a.ba de la prévention contre la fouine consiste donc à l’empêcher de monter sur le toit et/ou de pénétrer dans la maison. Dans la plupart des cas, il suffit de l’empêcher de monter sur le toit. Il faut parfois envisager de doter les avant-toits, les descentes de chéneaux et les troncs d’arbres proches de manchettes infranchissables. L’élagage des arbres trop proches du bâtiment ou les plantes grimpantes est aussi nécessaire.

Barrière anti-fouine

Exemple de barrière anti-fouine placée sur une descente de chéneau

Lorsqu’il n’est pas possible de l’empêcher de monter sur le toit, il faut assainir la toiture. Les «portes d’entrées» préférées de la fouine sont les tuiles lâches ou cassées, les planches de rive défectueuses et les zones de connexion entre les lucarnes et la toiture. Il est nécessaire d’obturer toutes les ouvertures de plus de 5 cm, ce qui peut parfois représenter un travail considérable.

Passage de fouines dans un toit

Une tuile cassée ou déboîtée, le passage est tout de suite mis à profit

Passage créé par une fouine

Les fouines n’hésitent pas à ronger le bois pour créer un passage

Lorsque le grenier est déjà occupé, la fouine doit en être chassée avant d’entreprendre des mesures d’assainissement du bâtiment. Attention! Il faudra renoncer à assainir le bâtiment pendant l’élevage des jeunes, entre avril et août, afin que les jeunes ne soient pas abandonnés par les parents et pour éviter le risque qu’ils soient murés vivants dans la maison!

Abattre une fouine n’est pas une solution durable! Cela ne garantit pas que l’on élimine le «bon» individu et le territoire resté libre est généralement occupé par un nouvel individu, qui trouvera également les accès faciles, grâces aux marques odorantes laissés par son prédécesseur!

La loi fédérale interdit la chasse de la fouine entre le 16 février et le 31 août. Dans le canton de Vaud, la fouine est protégée du 15 février au 30 septembre. Elle est surtout protégée par le fait que la chasse est interdite à moins de 200 mètres des habitations.

D’autres systèmes de lutte peuvent s’avérer nécessaires. Des systèmes de gêne acoustique, des flashes lumineux, des barrières odorantes ou électrifiées doivent parfois être combinées pour la dissuader de venir sous un toit. Fondamentalement, il est opportun de considérer la «prévention avant la défense»: il vaut mieux donner la priorité à des mesures durables telles que l’assainissement de la toiture qu’à des méthodes provisoires basées sur l’intimidation ou la dissuasion!

Pour tout complément d’information, prendre contact avec Sani-Bois, André Overney.

Contacter Sani-Bois
Télécharger la fiche complète