Description du projet

Insectes > Pyrale des bourdons

Elles se regroupent en un lieu abrité proche et tissent un énorme cocon où elles peuvent être réunies par centaines, pour se transformer en chrysalides. C’est cette masse de chrysalides qu’on observe, souvent si fermement soudée au substrat qu’on a du mal à l’en détacher. Les larves sont susceptibles de provoquer des dégâts en creusant pour installer leur nid communautaire, sinon elles sont parfaitement inoffensives.

Cocons découverts dans un emboîtement de poutre. Le bois est parfois rongé en surface.

Les chenilles jaunes de la Pyrale des Bourdons ont rongé une plaque de mousse de matière plastique pour faire leur cocon.

Pour tout complément d’information, prendre contact avec Sani-Bois, André Overney.

Contacter Sani-Bois

Print Friendly, PDF & Email